Anti-rides naturel : Peut-on faire confiance [Part.2]

On a souvent reproché aux cosmétiques naturels d’être moins performant que les traditionnels. Mais, aujourd’hui, on retrouve au rayon « vert » des magasins de beauté la même panoplie de formules anti-âge que dans la cosmétique classique : crèmes antirides, fermeté ou anti-taches.

La première façon de garantir au consommateur la qualité et l’efficacité d’un produit, c’est de le formuler à base d’extraits de plantes titrés qui garantissent leur teneur en propriétés actives d’une récolte sur l’autre. Par ailleurs, les marques recherchent auprès des fournisseurs de matières premières (Greentech, Nature…) des ingrédients à l’efficacité « objectivée » par des études scientifiques.

Ce sont, par exemple, les molécules d’une plante que l’on a isolées de façon spécifique, par distillation, filtration ou polyfractionnement, auxquelles on fait ensuite subir des tests qui vont valider leurs performances au niveau cutané (in vitro, ex vivo, parfois aussi in vivo). Et, ce, de plus en plus versus les molécules de référence de la cosmétique, telles que le rétinol ou la vitamine C.

Autre initiative, la bonne assimilation des actifs végétaux par la peau. Tous les actifs que l’on applique sur l’épiderme ne le pénètrent pas forcément ! D’où la mise au point de techniques d’exploration poussées, pour garantir une efficacité décuplée des soins.

Anti-rides naturels : Les actifs qui fonctionnent

Voici une liste d’actifs efficaces pour lutter contre les effets du temps sur la peau.

Les huiles essentielles : Certaines ont des propriétés anti-âge avérées, comme la carotte (antitache) et la bourrache (antirides).

Les actifs issus de la « chimie verte » : soit des matières premières végétales, renouvelables, transformées par des procédés éco-respectueux telle la biotechnologie. on obtient grâce à ce procédé de fermentation naturelle le fameux acide hyaluronique, connu pour son pouvoir repulpant, mais aussi les cellules souches végétales (de pomme, de rose, de plantes marines, etc.), qui stimulent tout le métabolisme de la peau.

Les huiles végétales : pour leur richesse en acides gras essentiels (cameline), en vitamine e (figue de Barbarie), ou en caroténoïdes à l’effet « rétinol like » (rose musquée).

La glycérine végétale : issue de l’huile de colza, pour son effet de lissage instantané.

Le ginseng : stimulant du métabolisme cellulaire.

Le resvératrol : puissant antioxydant.

Centella asiatica : stimulant de la synthèse de collagène et d’élastine.

L’extrait de mûrier : antitache.

Les insaponifiables d’avocat : stimulants du renouvellement cellulaire.

Les protéines : de blé ou d’avoine et la gomme d’acacia pour leur effet tenseur immédiat.

La poudre : d’écorce ou de noyau d’abricot, biodégradable, utilisée dans les gommages.

Le miel : un très bon cicatrisant, et la gelée royale, un incroyable revitalisant cellulaire.



Sélectionnez votre région

BelgiqueBelgique

FranceFrance

Français English