4.79/5 sur 601 avis

Comment enlever les cicatrices d’acné ?

Nous savons que l’acné, même si elle n’est plus présente, laisse des traces de son passage avec les cicatrices d’acné. Véritable cauchemar pour toutes les personnes qui ont enfin réussi à venir à bout de leur acné, et si nous vous donnions les meilleures astuces pour s’en débarrasser ? 

Les cicatrices vont se former lorsque nous avons un bouton et que nous le manipulons ou le perçons. C’est à cause de cela que des lésions inflammatoires apparaissent et finissent par s’inscrire dans la couche moyenne de la peau pour devenir des cicatrices. Le problème avec ces cicatrices est qu’elles peuvent persister même après que l’acné ait disparu depuis longtemps et qu’elles sont assez difficiles à faire disparaître

  • Les peaux sensibles : elles vont réagir plus fortement aux inflammations causées par l’acné, causant des marques rouges, ce qui augmente le risque de cicatrices par la suite.
  • Les peaux grasse : elles produisent plus de sébum et donc une obstruction plus importante des pores. De plus, les lésions d’acné, comme les boutons ou les points noirs, sont plus fréquentes chez les personnes ayant une peau grasse, ce qui augmente le risque de cicatrices.
  • Les peaux foncées : elles sont plus susceptibles de développer des cicatrices d’acné sous forme de tâches pigmentées ou de cicatrices hypertrophiques. 

Avant de pouvoir se débarrasser de ses cicatrices, il est important de les identifier pour savoir de quel type elles sont pour adapter le traitement. On retrouve alors : 

  • Les cicatrices pigmentaires : elles s’apparentent à des tâches brunes sur la peau à la suite d’une mauvaise cicatrisation de l’acné. 
  • Les cicatrices rouges et résiduelles : elles laissent “seulement” une trace sous forme de tâche de couleur et sont celles qui sont les plus faciles à combattre. Même s’il n’est pas difficile de les éliminer, il ne faut quand même pas attendre pour les traiter.
  • Les cicatrices hypertrophiques et atrophiques : elles s’apparentent à des cicatrices en creux ou des cicatrices en reliefs, le plus souvent au niveau des joues et des pommettes. Elles sont en général le résultat d’une acné sévère et sont très difficiles à traiter. Le mieux pour les éviter est d’adapter son alimentation pour avoir une belle peau. Il est tout de même conseillé de se rapprocher d’un professionnel pour les traiter.
  • Les cicatrices de pic à glace : sont un type de cicatrices assez profondes et étroites. Elles sont habituellement causées par des kystes qui vont avoir tendance à produire profondément dans les pores. On parle alors d’une acné sévère qui rend ces cicatrices très difficiles à traiter à la maison. Il faut se tourner vers un dermatologue pour ce genre de cicatrices.

De nombreux remèdes de grands-mères existent pour vous aider à vous débarrasser de vos cicatrices d’acné, peu importe le type et tout cela réalisable chez vous. 

  • Les huiles végétales et essentielles  : ces huiles sont adaptées pour les cicatrices pigmentaires. En effet, elles vont permettre d’atténuer la tâche en formant une sorte de pansement protecteur, ainsi elle finit par disparaître et la zone concernée n’est plus déshydratée. Vous pouvez donc opter pour l’huile végétale de rose musquée, l’huile végétale de nigelle ou encore l’huile de jojoba qui sont particulièrement efficaces sur les peaux à tendance acnéiques. L’acide glycolique, même s’il n’est pas un remède naturel, est très efficace contre ce type de cicatrices.
  • L’aloé vera : sera votre meilleur allié pour les cicatrices rouges. En effet, grâce à ses vertus apaisantes et cicatrisantes il permet de lutter contre les cicatrices d’acné et éviter qu’elle ne devienne brune avec le temps. Appliquez le sur la zone à traiter tout en massant. 
  • Le miel : ses nombreux bienfaits, tels que cicatrisant, réparateur, adoucissant permettent de traiter comme il se doit les cicatrices rouges et résiduelles. Appliquez une couche épaisse sur la tâche, laissez poser 20 minutes puis rincez abondement. Notez qu’il faut choisir un miel de qualité et assez liquide pour que l’application soit plus facile. 

Il est important, comme pour les remèdes de grand-mère, d’adapter son type de traitement à son type de cicatrices d’acné. En effet, mieux vaut éviter d’aggraver davantage votre peau avec des traitements non adaptés.

  • Le peeling : est idéal pour traiter les cicatrices atrophiques, hypertrophiques et hyper pigmentées. Le peeling chimique est un traitement qui permet d’irriter la peau et la faire peler pour laisser place à une “seconde peau” sans cicatrices avec un teint net. En fonction de la cicatrice, le peeling est adapté avec un peeling doux, moyen et fort. 
  • Le laser Fraxel : ce traitement est adapté aux cicatrices atrophiques, hypertrophiques et hyper pigmentées. Le laser permet de traiter la peau point par point à l’aide des micro impacts du faisceau dans le but de stimuler la régénérescence cellulaire. Les cicatrices finissent par disparaître et la peau est belle, lisse et homogène. Pour avoir recours à ce traitement, il faut avoir au préalable consulté un dermatologue et s’assurer que les cicatrices ont totalement disparu.
  • Les injections d’acide hyaluronique : sont idéales pour les cicatrices atrophiques. En effet, elles vont venir combler les cicatrices peu profondes et lisser la surface de la peau. Dans l’idéal il faut le renouveler tous les ans, car l’acide hyaluronique est un produit qui se résorbe. 

Si malgré nos nombreux conseils vous n’arrivez pas à les éliminer ou vous observez une nouvelle poussée, nous vous conseillons de consulter un dermatologue ou un professionnel de santé.

Sélectionnez votre région
BelgiqueBelgique
Nederlands Français
FranceFrance
LuxembourgLuxembourg