Besoins

Le mélasma

Qu’est-ce que le mélasma ?

Le mélasma est une hyperpigmentation irrégulière, brune ou brun-gris du visage également nommé “chloasma” ou “masque de grossesse”. Ces taches cutanées sont généralement symétriques et se développent principalement sur les joues, le front, le menton et parfois le dessus de la lèvre supérieure.

Cette affection est plus fréquente chez les femmes, et les personnes à la couleur de peau mate à foncée.

Il s’agit d’une maladie de la peau seulement esthétique et n’a pas de conséquence médicale.

Quels sont les différents types de mélasma ?

Le mélasma se divise en trois types : épidermique, dermique et mixte. 

  • Le mélasma épidermique est le plus superficiel et se caractérise par une augmentation de la pigmentation cutanée dans la couche supérieure de la peau. 
  • Le mélasma dermique est défini par une augmentation de la pigmentation de la peau au niveau de la deuxième couche de la peau. 
  • Enfin, le mélasma mixte est une association du mélasma épidermique et dermique.

Quels sont les facteurs favorisant le mélasma ?

Les causes du mélasma peuvent être nombreuses : prédispositions génétiques, environnementaux, et ethniques sur des peaux foncées en général. 

  • Au cours de la grossesse, une augmentation des hormones féminines peut stimuler la production de mélanine, le pigment responsable de la coloration de la peau. En conséquence, certaines femmes enceintes peuvent développer des tâches brunes sur le visage de manière temporaire.
  • L’exposition solaire est également un des facteurs favorisant l’apparition du mélasma, car les rayons ultraviolets stimulent la production de mélanine dans la peau, ce qui conduit à une pigmentation excessive. Il est donc primordial de correctement se protéger avec de la crème solaire. 
  • Le stress est fabriqué par les glandes surrénales à partir du même matériau de base que la progestérone. En conséquence, si ce matériau est converti en cortisol de manière régulière, cela se fera au détriment de votre niveau de progestérone. Or cette dernière équilibre l’oestrogène, car ces deux hormones fonctionnent ensemble. En conséquence, le stress favorise la dominance en oestrogène, situation qui occasionne l’hyperpigmentation. 
  • Des carences nutritionnelles et un foie faible peuvent entraîner un mélasma car les hormones sont insuffisamment transformées.

Quels sont les traitements naturels contre le mélasma ?

Le meilleur traitement reste préventif : exposition au soleil encadré, protection solaire stricte et écrans solaires. Il faut également éviter les sources d’oestrogènes fortes. La pilule contraceptive, les traitements hormonaux substitutifs à la ménopause et les perturbateurs endocriniens en font partie.

Bien que l’équilibre hormonal (et la dominance en oestrogènes) ne dépende pas uniquement de l’alimentation, il est essentiel de commencer par favoriser les aliments qui améliorent le travail du foie, qui favorisent un bon travail de la thyroïde et les aliments riches en zinc. Il est possible de renforcer le travail de ces aliments avec certains compléments alimentaires.

Quels sont les traitements de médecine esthétique pour traiter le mélasma ?

Pour traiter le mélasma, il faut avoir recours à un traitement combiné avec des produits topiques , un peeling et le laser si besoin.

Les crèmes topiques

Les crèmes topiques (produit de cosmétique) doivent stopper la mélanogenèse ou synthèse de mélanine en stoppant l’activité des cellules responsables de la mélanine (les mélanocytes). Ce sont les crèmes dépigmentantes permettant d’exfolier les couches superficielles de la peau (acide azélaïque, acide glycolique).

Pour les cas récalcitrants on peut combiner les trois actifs. Attention, cela n’est pas recommandé pour les femmes enceintes.

Le peeling chimique

Le peeling est également un allié précieux. Il va venir atteindre la partie superficielle du derme moyen. Il faudra 3 séances espacées de 4 à 6 semaines . Le résultat est progressif. Il nécessite une bonne préparation de la peau en amont et une bonne observance ainsi qu’une protection solaire. Attention aux mélasmas sur les phototypes foncés, il faudra utiliser des peelings légers pour éviter un rebond pigmentaire.

Le laser

Enfin, le laser est une très bonne solution pour le mélasma épidermique. Il va permettre de détruire par photo-thermolyse les mélanocytes (cellules qui fabriquent la mélanine). Ceci permet d’estomper progressivement les taches. Il faudra compter 3 séances au moins espacées de 6 semaines.

Il est également important de ne pas s’exposer au soleil dans les semaines qui suivent pour éviter les hyperpigmentations post inflammatoires.

FAQ

Sélectionnez votre région
BelgiqueBelgique
FranceFrance
Français
LuxembourgLuxembourg
Êtes-vous situé en Belgique Belgique ?