Femme enceinte : Prévention et solutions

2nd mars 2018

L’état de grossesse est un bouleversement hormonal chez la femme. Il peut entraîner de nombreux symptômes et changements au niveau du corps qu’il est possible de prévenir pendant ou d’améliorer après la grossesse.

Comment prévenir les vergetures ?

Mal connues jusqu’alors, les vergetures ont un lien direct avec la sécrétion du cortisol. Lors de la grossesse, apparaît une véritable inondation d’hormones pouvant contribuer à une augmentation du cortisol, favorisant donc les vergetures. À cela s’ajoute l’existence d’un facteur héréditaire, il est important de savoir si la mère a eu ou non des vergetures lors de ses grossesses.

92 % de vergetures à la puberté chez les caucasiennes  et seulement 30 % pendant la grossesse ; les femmes se sentent prédestinées si elles sont complexées par leurs vergetures de puberté. Les vergetures résultent d’une cassure en profondeur des fibres élastiques du derme et donc à une sorte de cicatrices profondes et internes de la peau.

Le conseil prévention le plus important est d’assouplir la peau car il faut bien comprendre que ce n’est pas le simple fait d’étaler une crème hydratante sur la peau qui va l’assouplir mais bien l’application, en tant que telle, de cette crème ou huile qui va être déterminante.

Il est donc conseiller de faire des massages de type pincement Jacquet, tous les soirs, au moins dix minutes. Se masser régulièrement permet d’activer la circulation du sang, d’améliorer l’oxygénation des cellules de la peau et d’éviter leur dégénérescence. Ce massage doit donc se faire en partant du pubis pour remonter jusqu’à l’ombilic car la cassure des fibres du derme commence par le pubis.

Comment effacer les imperfections et le masque de grossesse ?

Durant la grossesse, l’inondation hormonale va entraîner une accumulation de sébum et des poussées d’acné pouvant assombrir le visage.

Des séances de peelings nettoieront votre peau en profondeur une fois que vous aurez accouché. Par ailleurs, trop de femmes ne savent pas encore qu’hormones et soleil ne font pas bon ménage. L’inondation hormonale va entrainer une augmentation de la synthèse de la mélanine. Ce pigment, activé par le soleil, brunit et conduit à une hyperpigmentation avec l’apparition de taches.