Figuier de barbarie, aloé vera, ortie : l’anti-âge naturel

Plus une plante a besoin de se défendre contre des prédateurs ou de résister à un climat hostile, plus elle développe des mécanismes moléculaires d’adaptation qui intéressent la médecine et la cosmétique. 

Lisser les rides et raffermir sa peau grâce au figuier de barbarie

Originaire du Mexique mais s’étant naturalisé dans le pourtour méditerranéen et en Afrique, le figuier de Barbarie, se cultive rarement tant la ressource est riche. Et comme il pousse dans les zones les plus arides il est facilement bio. Deux types de matières premières sont extraits en cosmétologie. Des graines pressées à froid, on obtient une huile riche en acides gras linoléiques (deux fois plus que l’argan), en Oméga-6 et en vitamine E.

Elle protège les membranes cellulaires, améliore la fonction barrière, préserve des radicaux libres et augmente l’élasticité cutanée. Et de ses cladodes, la partie aplatie en forme de raquette, on obtient un extrait riche en eau, en polysaccarides et flavonoïdes aux propriétés apaisantes, hydratantes et raffermissantes. On peut utiliser l’huile pure directement sur sa peau en massage et même sur les cheveux. Ou bien concentrée dans des formules cosmétiques anti-âge, dosée à une concentration efficace, de 3 à 5 %.

L’Aloé vera, le meilleur hydratant naturel

Son jus, qui s’apparente à un gel, a une teneur très élevée en sucres, appelés polysaccharides (30 %), ce qui en fait un hydratant hors norme, un puissant actif apaisant et un cicatrisant exceptionnel. Il booste également l’immunité grâce à ses oligoéléments, ses vitamines et ses minéraux. Un actif très intéressant à condition d’utiliser le pur jus issu de la pulpe et non une poudre reconstituée d’eau.

L’ortie neutralise la séborrhée

L’ortie est appréciée pour ses bienfaits médicinaux depuis le Moyen Âge. Qu’il s’agisse de ses feuilles, qui font de délicieux potages, ou de ses racines qui entrent dans la composition de médicaments destinés à traiter l’adénome de la prostate.

D’une manière générale, l’ortie est efficace contre les troubles liés à la testostérone comme l’hyperséborrhée et la chute des cheveux d’origine androgénétique . Si vos cheveux ont tendance à graisser, s’ils manquent de tonus et de maintien, s’ils tombent ou perdent de leur densité, utilisez des soins capillaires à l’ortie.


Suivez-nous
@lazeoparis