Injections d’acide hyaluronique : peut-on faire marche arrière?

5 juillet 2013
injections

Bon nombre de patients viennent au Centre Victor Hugo pour corriger une injection mal faite par un confrère, par manque d’expérience.

En effet, la plupart des cas « ratés » son souvent des injections d’acide hyaluronique pour combler les cernes creux ou foncés: le produit est injecté en trop grande quantité et pas assez en profondeur, et forme des poches sous les yeux. Ces poches peuvent rester en l’état plusieurs années sans que l’acide hyaluronique se soit totalement résorbé.

D’autres cas viennent nous consulter pour des petites boules formées au niveau des sillons nasogéniens ou des plis d’amertumes, à cause encore une fois d’un mauvais dosage d’acide hyaluronique et d’une mauvaise répartition du produit dans la zone injectée.

Il arrive également de voir pas mal de bouches ratées !

Comment faire pour rattraper ces erreurs ?

L’acide hyaluronique présente beaucoup d’avantages par rapport à d’autres produits de comblement car il est résorbable au bout d’un à deux ans selon l’épaisseur du produit, et parfaitement toléré par l’organisme.

Mais son réel atout c’est qu’il peut être résorbé instantanément grâce à un antidote : la hyaluronidase !

C’est une révolution dans le monde de la médecine esthétique puisque c’est le premier produit de comblement à avoir son antidote. La hyaluronidase dissout instantanément l’acide hyaluronique, ce qui permet au médecin de retravailler une zone totalement vierge.

Si vous avez des poches sous les yeux, ne paniquez pas, la hyaluronidase les enlèvera immédiatement. Si vos lèvres sont déformées, pas de problème, la hyaluronidase vous rendra vos lèvres d’origine sans séquelles !