L’épilation laser et la douleur

L’épilation laser est réputée pour être inconfortable voire un peu douloureuse, mais la perception de la douleur est propre à chacun. Néanmoins, il est évident que certains facteurs influencent la sensibilité de la peau au contact du laser :

  • La zone d’épilation laser : certaines zones du corps sont plus sensibles que d’autres comme le maillot intégral (lèvres), les aisselles, le sillon-interfessier, le scrotum ou bien la lèvre supérieure par exemple. La finesse et la pigmentation de l’épiderme sont les principales raisons. Plus la peau est fine plus la sensation de douleur sera intense, et plus la peau est foncée plus le laser, influencé par la mélanine, détournera son énergie sur la peau.
  • Le laser Nd Yag : conçu pour les peaux foncées, il est réputé pour être plus douloureux que l’Alexandrite car sa longueur d’onde est plus profonde (pour atteindre les poils profonds) et sa fluence est plus élevée (énergie intense car faible affinité avec la mélanine) . L’infrarouge qu’il utilise est plus douloureux sur la peau.
  • Le phototype de la peau : plus la peau est foncée plus ce sera douloureux. Le laser détournera son énergie sur la peau foncée car il est naturellement attiré par la mélanine. De plus, on utilise le laser Nd Yag pour les peaux foncées, réputé pour être douloureux.
  • La taille du spot : En augmentant la taille du spot, on augmente la pénétration du laser dans la peau et la douleur ressentie.
  • Le type de poil : Plus le poil est gros et noir et plus la douleur sera intense.
  • La pilosité : Plus il y a de poils à épiler et plus la douleur est intense.

Les solutions pour apaiser la douleur :

  • La crème anesthésiante : pour le confort du patient, le médecin appliquera une crème anesthésiante (30% de lidocaïne) sur la zone à épiler au moins 1 heure avant la séance.
  • L’air froid : un jet d’air froid est automatiquement envoyé sur la zone à chaque impact du laser. Le froid fait office d’anesthésiant naturel.
  • La crème apaisante : pour apaiser la sensation de chauffe après la séance, il est conseillé d’appliquer de la crème apaisante et hydratante type Cicalfate.

Il est important de noter que plus les séances avancent, plus les poils repoussent fins, clairs et rarement, et moins forte est la douleur.


Suivez-nous
@lazeoparis