L’augmentation mammaire grâce aux prothèses

Comme son nom l’indique, l’augmentation mammaire consiste à augmenter le volume des seins par le biais de prothèses mammaires remplies de gel de silicone que l’on peut introduire par plusieurs voies, que vous déterminerez avec le chirurgien. Le volume des prothèses varie en fonction de la forme de vos seins et de votre volonté d’augmentation. Un soutien-gorge de maintien doit être porté durant 1 mois suivant votre chirurgie, qui est réalisée sous anesthésie générale.

Prix : 5500 euros

L’augmentation mammaire par lipolfilling

L’augmentation mammaire peut également être réalisée par lipofilling, c’est à dire grâce à l’injection de votre propre graisse. Cette technique permet une augmentation mammaire modérée pouvant aller jusque un bonnet maximum et peut également traiter les soucis d’asymétrie entre les deux seins qui sont assez fréquents. Cependant, cette chirurgie nécessite d’avoir suffisamment de tissus graisseux et est contre-indiqué aux patientes présentant des antécédents de cancer du sein. Cette augmentation mammaire nécessite une anesthésie générale. De la même manière, un soutien-gorge de maintien doit être porté en plus d’un vêtement de contention pendant le mois suivant l’opération chirurgicale.

Prix : entre 5500 et 6500 euros

Une question ? Une remarque ?

Vous avez besoin de plus d'informations sur nos traitements ou vous souhaitez demander un rendez-vous ? Demandez un rappel gratuit et immédiat, ou contactez-nous par téléphone ou email.

Votre première consultation est gratuite.

Le lifting mammaire et la mastopexie + prothèse

Cette chirurgie permet de traiter les seins qui perdent leur tenue, problème concernant beaucoup de femmes ayant allaité par exemple. Elle consiste à retirer l’excès de peau et mène à un remontage des seins afin d’embellir leur forme. Lors du lifting mammaire, le chirurgien pratique deux incisions : une autour de l’aréole et la seconde verticalement de l’aréole (cicatrices en ancre marines) qui s’estompent au bout de quelques mois. L’excès de peau est enlevé et les mamelons et l’aréole sont repositionnés vers le haut. Là aussi, le port d’un soutien-gorge de maintien est nécessaire pendant le mois suivant l’opération.

Par ailleurs, une pose d’implants pour regalber les seins peut également être effectuée : c’est ce qu’on appelle la mastopexie + prothèses. La chirurgie se fait sous anesthésie générale.

Prix: 6500 euros

La réduction mammaire

Comme son nom l’indique, la réduction mammaire est indiquée pour traiter l’hypertrophie mammaire, c’est à dire la lourdeur excessive des seins qui est causée par un développement anormal de la glande mammaire, source d’un véritable handicap. La réduction mammaire permet de retirer l’excédent de peau et de glandes des seins et de les lifter puisque leur lourdeur entrainent également leur perte de tenue. Des cicatrices en ancre marine sont nécessaires mais disparaîtront au bout de quelques mois. La réduction mammaire se pratique sous anesthésie générale et passer une nuit en clinique est nécessaire. Durant le mois suivant l’opération, le porte d’un soutien-gorge de maintien est nécessaire.

Prix: entre 4500 et 5500 euros

La cure des mamelons invaginés

La chirurgie des mamelons invaginés permet de corriger la rétraction du mamelon qui s’enfonce dans le sein, l’empêchant de saillir normalement, ce qui est source de complexe pour nombreuses femmes. Cette chirurgie se pratique sous anesthésie locale et les cicatrices sont discrètes.