Les hommes sont-ils des adeptes de la médecine esthétique ?

8th août 2013
homme anti age

La médecine esthétique est tout le temps, à tort, associée aux femmes. On pense naturellement que les femmes sont les seules à se soucier de leur apparence et à vouloir à tout prix rester jeune, et pourtant les hommes sont de plus en plus attirés par la médecine esthétique.

La médecine esthétique commence à entrer petit à petit dans la vie des hommes. On compte aujourd’hui entre 20 et 30% des hommes, tout âge et milieu confondu, qui on consulté au moins une fois un médecine esthétique, contre environ 5% il y a 30 ans environ. Malgré cette démocratisation de la médecine esthétique chez les gente masculine, elle reste un peu tabou.

Les hommes d’aujourd’hui ne cherchent pas à féminiser leur corps mais plutôt à :

  • conserver leur jeunesse
  • traiter des imperfections cutanées inesthétiques
  • garder un corps svelte et en forme
  • diminuer leur pilosité
  • Traiter leur calvitie

Voici quelques exemples de patients types:

  • Les hommes d’affaire: Le stress et la fatigue au travail se voient sur leur visage. Le besoin de véhiculer une bonne image auprès de leur entourage professionnel est important. Il ont donc besoin d’entretenir leur teint (peeling, laser fraxel) et de gommer leurs cernes (acide hyaluronique, peeling et/ou laser fraxel) pour paraître toujours en forme auprès de leurs clients.
  • Les hommes métrosexuels : Ils appartiennent souvent à une catégorie socioprofessionnelle élevée.Très soucieux de leur apparence, il ont besoin de rester jeunes et beaux. Il sont généralement adeptes des peelings ou du laser pour entretenir leur peau, raviver leur teint ou traiter une imperfection cutanée inesthétique (exemple : cicatrice acnéique). Ils aiment également entretenir leur corps et rester minces, et font des traitements amincissants pour réduire les poignées d’amour par exemple. Les poils n’étant plus un symbole de virilité mais plutôt d’inesthétisme, les hommes cherchent aujourd’hui à désépaissir certaines zones comme le torse.
  • La communauté homosexuelle : Elle appartient également à une catégorie socioprofessionnelle élevée, et a les mêmes motivations et besoins que les hommes métrosexuels : elle veut rester jeune et mince. La pilosité n’est pas non plus un attrait physique: l’épilation laser permet de s’en débarrasser définitivement (torse, dos, pubis, scrotum…).

Voici les traitements les plus utilisés par les hommes :