Les questions que vous vous posez en médecine esthétique [suite]

26th avril 2018

Peut-on effacer les taches pigmentaires ?

Oui, c’est possible en cabinet avec un traitement au laser si vos taches sont des lentigos solaires et donc superficielles. Le praticien cible précisément chaque tache pour que le laser puisse fragmenter la mélanine (le pigment qui colore la peau) qui s’est accumulée. Vous pouvez avoir recours à ce traitement sur le visage mais aussi pour le décolleté et les mains.

En pratique : si vous pouvez ressentir une sensation de chaleur, le traitement n’est pas très douloureux. La tache va ensuite foncer et peler dans les 8 jours qui suivent. Il faudra 2 séances pour en venir à bout.

Quel traitement pour le cou ou le double menton?

En cabinet, deux alternatives raffermissantes s’offrent à vous :

Une technique qui permet de lifter en profondeur grâce à des ultrasons micro-focalisés est recommandée pour traiter le relâchement du cou. L’énergie concentrée sur différentes couches de l’épiderme permet de stimuler et de retendre les muscles mais aussi de rétracter les tissus et de réenclencher la production du collagène, tissu de soutien de votre peau.

En pratique : Le traitement ne nécessite qu’une seule séance de 45 minutes environ. Vous pouvez retourner travailler tout de suite après. Les résultats sont définitifs au bout de 3 mois et durent environ 2 ans.

La cryolipolyse, qui utilise le froid pour cristalliser les cellules graisseuses et les détruire, permet quant à elle de diminuer l’aspect du double menton. Grâce à une nouvelle technologie brevetée, le « Cavity Cooling Diffusion System », les médecins peuvent utiliser l’appareil Cristal sur de petites zones et donc traiter efficacement le menton.

En pratique : le protocole comporte 1 à 2 séances, les résultats sont optimaux au bout de 8 semaines.

 Quelle est la nouvelle technique esthétique du moment ?

Le Bio Nutri Lifting, un nouveau protocole de rajeunissement en cabinet qui utilise les effets anti-âge de deux types de produits.

Le médecin injecte d’abord un gel d’acide hyaluronique faiblement réticulé pour lisser les rides superficielles, puis la solution NCTF de poly-revitalisation pour apporter à la peau les éléments qui lui permettront de relancer la production de fibres de collagène et d’élastine. A la clé, une redensification visible, un grain de peau sublimé et sur le long terme un processus de réjuvénation réenclenché.

En pratique : Le protocole se compose de 2 séances espacées de 3 mois pour obtenir un résultat optimal, à entretenir au bout d’un an.