Médecine esthétique : Les nouveautés

19 août 2016
medecine esthetique

20 % de la population française envisage de passer à l’acte en médecine esthétique.

Retendre le menton et le cou

L’arrivée de technologies et de techniques d’injection plus performantes apporte des solutions pointues, en particulier sur les zones difficiles, voire improbables. Ainsi, un double menton ne pouvait s’éliminer qu’avec une lipoaspiration ou un lifting. Grâce à un nouveau mini-applicateur (le Cool Mini de Cool-Sculpting), les médecins peuvent désormais réaliser des séances de cryolipolyse, ce procédé de destruction de la graisse par le froid, sur de petites zones auparavant inatteignables comme le menton, les bajoues, les genoux ou le bourrelet du soutien-gorge. De la même façon, la radiofréquence fractionnée, qui induit une rétraction cutanée par la chaleur, offre des résultats bluffants sur les cous gras ou fatigués.

Un regard neuf sans bistouri

Alors que le relâchement des paupières n’était pas une indication esthétique, une toute nouvelle blépharoplastie non chirurgicale, le Plexr, permet d’éliminer les excédents de peau, grâce à une puissante énergie de chaleur, et de retendre la paupière en quelques séances. Même progrès du côté des techniques d’injection. Injecter le plus fluide des acides hyaluroniques (Volbella), non plus dans les tissus mous mais en profondeur, contre l’os, permet de combler les cernes creux sans entrainer d’effets secondaires.

Retravailler ses petits défauts

Parfois surprenants, les traitements esthétiques permettent d’effacer des défauts que les femmes n’auraient jamais imaginé pouvoir corriger ainsi. Les médecins esthétiques peuvent remodeler à l’acide hyaluronique un nez tombant, tordu, bossu ou creusé, le plus naturellement qui soit, et embellir la personne sans la transformer. Et le principe se décline à l’envi : remplir des cicatrices, une paupière creuse ou des lobes d’oreilles, restaurer un menton fuyant, défriper des genoux ou une arcade sourcilière. L’idée n’est plus de rajeunir mais d’embellir et de réharmoniser le visage. Car plus les traits sont harmonieux, plus on est naturelle.

Le foot lifting pour supprimer le mal

Danser sur des escarpins sans douleur, voilà le dernier challenge de la médecine esthétique. 90 % du poids du corps est supporté par l’avant du pied en talon. La solution mise au point : le footlifting. Cette nouvelle technique consiste à injecter de l’acide hyaluronique résorbable dans le coussinet antérieur du pied, pour soulager l’appui et éliminer la douleur.