Poil incarné : Les causes et solutions

25 mai 2018

Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Comme son nom l’indique, un poil incarné est un poil qui refuse de sortir de la peau et préfère pousser en dessous de manière à former un disgracieux -et parfois douloureux- bouton. Le poil incarné peut toucher toutes les zones épilées, aussi bien les jambes et les aisselles que le maillot.

La cause du poil incarné

La première cause des poils incarnés, c’est l’épilation. L’épilateur électrique et la cire affaiblissent le poil au fil des épilations, et ont tendance à favoriser les poils incarnés, qui n’ont plus la force de percer le derme.

Quant au rasoir, il peut quand même faire pousser les poils dans la mauvaise direction et les coincer sous la peau. Pour palier à cela, il est conseillé de se raser dans le sens de la pousse (du haut vers le bas pour les jambes), même si aller à contresens du poil permet un rasage de plus près. A vous de trancher. Autre astuce : choisir une crème à raser hydratante et sans alcool.

Quelle que soit la technique choisie, il est important de bien désinfecter ses outils avant l’épilation à l’aide d’un spray.

Comment les éviter ?

L’épilation au laser permet de nous débarrasser de nos poils de façon durable.

La méthode durable

Le laser envoie des radiations captées par la mélanine contenue dans le poil. Ces radiations courent le long du poil jusqu’à sa racine et la détruisent en la chauffant et assurent une épilation définitive.

La méthode naturelle

Avant tout, on pratique une exfoliation une à deux fois par semaine (plutôt la veille que le jour même de l’épilation) pour affiner le grain de peau et permettre aux poils de sortir sans trop d’efforts. En bonus, c’est peau de pêche et grain régulier assurés. On n’oublie pas d’hydrater la peau quotidiennement pour la garder souple et fine, et d’utiliser si nécessaire un soin spécifique pour prévenir l’apparition des poils incarnés.

Comment les combattre ?

Optez pour une solution saine, qui n’engendrera pas d’infection et/ou de cicatrice disgracieuse.

Sur la zone à traiter, on applique une lotion assainissante et exfoliante spécifique ou encore une noisette d’argile/de dentifrice/une compresse imbibée d’alcool à 90°, pour éliminer naturellement le poil incarné. Enfin, on utilise une crème réparatrice et cicatrisante. Le tour est joué, tout en douceur.

Si malgré tout le poil incarné résiste jusqu’à former un petit kyste douloureux, rendez-vous chez un dermatologue.