Pourquoi plusieurs séances d’épilation laser sont-elles nécessaires?

Qui n’aimerait pas se débarrasser de ses poils définitivement et ainsi avoir la vie plus tranquille ? Alors, ça y est, c’est décidé : on prend rendez-vous chez Lazeo ! En revanche, l’épilation laser prend un peu de temps pour être totalement efficace : on vous explique pourquoi.

Comprendre le cycle pilaire

Le cycle se décompose en trois phases et dure entre 4 et 18 mois :

  1. Phase anagène :
    Le poil commence sa croissance dans la zone du bulbe et se pigmente. Cette phase conditionne en grande partie la longueur du poil. En fonction de la zone et de la typologie de la peau, cette phase peut durer entre 1 et 3 mois.
  1. Phase catagène : le poil subit une modification de sa structure et transperce la peau. C’est la phase la plus courte du cycle pilaire.
  1. Phase télogène : le poil ne pousse plus et finit par tomber pour laisser place à un nouveau poil. Cette phase peut durer entre 3 à 6 mois.

Pourquoi donc plusieurs séances ?

Pour éradiquer le poil, il faut donc que celui-ci soit en phase anagène car la racine du poil est chargée en mélanine, substance absorbant le laser. 

Seulement, tous les poils ne sont pas en phase anagène au même moment. Pour une efficacité optimale, il faut donc renouveler les séances pour atteindre tous les poils à leur début de cycle et ainsi détruire leurs bulbes de manière efficace.

Cependant, vous pouvez constater dès la première séance que les poils poussent plus lentement et qu’ils sont aussi plus fins. 

Quel est le protocole à suivre ?

Il faut compter entre 5 à 8 séances pour des résultats optimaux sur le corps en respectant le cycle pileux, espacées de cinq semaines au début du protocole et plus en fin de traitement. Sur le visage, les séances peuvent être plus nombreuses au vu de la finesse des poils. 

N.B. : il est très important de continuer à raser la zone afin de toujours être en contact avec le bulbe à éliminer.


Suivez-nous
@lazeoparis