Accueil > Blog > Coups de jeune express

Illuminant : le peeling glycolique superficiel

Concernant les techniques dermato anti-âge, c’est certainement la plus légère. Souvent, celle que le médecin propose en première intervention. Elle consiste en une application d’acide glycolique (ou AHA), qui gomme les cellules superficielles de l’épiderme, vite remplacées naturellement par de nouvelles.

Les bénéfices : plus d’éclat, de lissage et un grain de peau affiné. Idéal pour dégriser un teint brouillé par la pollution.

Aujourd’hui, les compositions exfoliantes utilisées n’obligent plus à préparer sa peau à domicile avec des crèmes aux AHA. Double avantage : c’est moins contraignant pour la patiente et, surtout, le médecin évite la mauvaise surprise d’une peau mal préparée (crème exfoliante pas appliquée de façon homogène sur l’ensemble du visage), qui compromet la bonne marche de l’opération en cabinet. Le premier peeling sert de test. En fonction de la réaction de la peau, le dermato peut augmenter le temps d’application ou la concentration lors des séances suivantes. On part généralement de 20 % d’acide glycolique pour atteindre 70 % à la dernière séance.

Le rythme idéal : trois ou quatre séances espacées de trois semaines.

Tonifiant : la photoréjuvénation par lampe flash

Si on est plus concernée par un souci de fermeté que par un problème de ridules et si on n’est pas fan des aiguilles, c’est l’alternative à la mésothérapie. La méthode consiste en une stimulation du derme superficiel par émission de lumière polychromatique.

Principaux intérêts : prévenir la perte de fermeté, redonner du tonus à la peau et estomper les taches pigmentaires. La stimulation induit également une meilleure hydratation de la peau et un bel éclat.

Le bon rythme : de trois à cinq séances espacées d’un mois, puis une tous les six mois à un an.

Lissant : la mésothérapie

Peau déshydratée, petites ridules, amorce de relâchement : la revitalisation par mésothérapie est la solution. On injecte dans l’épiderme superficiel un mélange de vitamines, d’oligoéléments et/ou d’acide hyaluronique à l’effet plumping.

Indispensable : demander précisément la composition du « cocktail », pour éviter les réactions allergiques notamment. Concrètement, le médecin balaie tout le visage avec des petites piqûres espacées d’un demi-centimètre. Ça marche aussi pour les décolletés qui se froissent et le dos des mains en mal de pulpeux.

Si l’on ne cherche qu’un supplément d’éclat, on fait une séance par trimestre. Pour un effet plus réparateur, dans le cas d’une peau abîmée par le soleil, par exemple, deux ou trois séances espacées d’un mois, puis une tous les quatre à six mois sont recommandées. La persistance des bénéfices augmente au fil des séances.

Dr Bernard Sillam

Dr Bernard Sillam

Médecin référant chez LAZEO. Diplômé de la faculté de médecine Lariboisière en 1979 le Dr Bernard SILLAM est notamment connu et reconnu pour son expertise en médecine esthétique et son savoir-faire dans de nombreuses techniques, telles que : les traitements anti-âge par injection de botox et par injection d’acide hyaluronique, les traitements amincissants et les méthodes de microgreffe.

Nous joindre

LAZEO Paris
50 avenue Victor Hugo, 75116 Paris

Tél: 01 43 59 10 10

Nos horaires:
Du lundi à jeudi: 9h00 - 19h00
Vendredi: 9h00 - 16h00

LAZEO Londres
8-9 Lambton Place, W11 2SH Londres

Tél: +44 20 7221 2248
www.lazeo.co.uk

S’inscrire à la newsletter

Ces données sont confidentielles. Votre adresse e-mail servira uniquement à l’envoi de nos informations et vous pouvez vous désabonner à tout moment par un simple clic.