Le relâchement cutané : Quelles techniques pour le corriger ?

24 avril 2017
relachement-cutane

Au fur et à mesure que l’on avance en âge, la qualité de la peau se détériore. Les fibroblastes, cellules responsables de la qualité de la peau,  s’amenuisent, et sont moins performants. La production d’élastine et de collagène diminue, et laisse place à l’arrivée progressive du relâchement cutané. Ces phénomènes liés au vieillissement naturel de la peau, provoque un relâchement cutané qui se traduit par une perte d’élasticité et de fermeté sur l’ensemble du corps.

Quelles techniques contre le relâchement cutané ?

Pour corriger les signes du vieillissement de nombreuses techniques existent comme les injections, les peeling, les lasers, la lumière pulsée. Toutes ces technologies visent un même but : le raffermissement du visage ou du corps par échauffement du derme.

A quel âge apparait le relâchement cutané ?

Le relâchement cutané  du corps apparaît relativement tôt vers l’âge de 30-35 ans, mais il s’accentue surtout vers l’âge de 50 ans. En effet, au moment de la ménopause, nous assistons à une chute de la production hormonale chez la femme, entrainant des répercussions directes sur la régénération de la peau. A cette période, les composés de soutien, qui sont, l’élastine et le collagène se raréfient, ce qui laisse place à l’installation d’un relâchement cutané du corps.

Des facteurs extrinsèques peuvent contribuer à accélérer le relâchement cutané du corps, comme le soleil, le tabac, ou même encore la pollution.

La peau continuellement exposée à ceux-ci, se fragilise, et sa qualité en est directement affectée. En effet, face à cela, l’activité des fibroblastes est ralentit, ils produisent par conséquent de moins en moins d’élastine et de collagène, ce qui induit un vieillissement accéléré de la peau, et donc un relâchement cutané. Des événements de la vie tel que, la grossesse, la ménopause ou encore un régime, peuvent conduire à un relâchement cutané. En effet, dans ces conditions, quand la peau subie des bouleversements hormonaux ou mécaniques ex : la peau tend à s’étirer puis lorsque la perte de poids est trop brusque, ou trop importante, la peau se distend et se relâche. C’est à ce moment, que nous pouvons observer un relâchement cutané du corps, qui se localise sur le visage mais aussi sur l’ensemble du corps (sous les bras, en dessous du nombril, entre les cuisses, et sur les  hanches, …).

Pour parvenir à traiter le relâchement cutané, il apparaît donc important de réussir à stimuler la synthèse des fibres, afin de favoriser au mieux la réparation tissulaire.  Aujourd’hui, la médecine esthétique permet de traiter le relâchement cutané du corps, grâce à la radio fréquence et le traitement laser.

Les fils tenseurs sont également une bonne technique car ils vont pouvoir rétracter la peau par leur mise en place avec traction. L’effet est immédiat.