Relâchement de la peau : la révolution du Thermage

8 juillet 2016
thermage Lazeo

Avec le temps, les capacités de tension de la peau diminuent. Le collagène disparait, la peau se distend et se relâche. Le visage et le corps perdent la netteté de leurs contours.

Le Thermage est une excellent alternative pour retendre la peau et redessiner les contours. Ce traitement médical utilise la radiofréquence pour retendre la peau grâce à l’émission d’une forte chaleur au niveau des tissus sous-cutanés. La chaleur ainsi envoyée va permettre aux fibres de collagènes existantes de se resserrer et d’en créer un nouveau après quelques mois grâce au phénomène de néo-collagenèse.

La principale indication du Thermage est le relâchement de la peau et de l’ovale du visage. Mais utilisé sur le corps, le Thermage agit aussi sur la cellulite.

L’utilisation du Thermage.

Le laser Thermage a différentes indications. Il peut s’utiliser aussi bien sur le visage que sur le corps.

Sur le visage, il permet de relisser la peau au niveau de différentes zones (les paupières, les pommettes, les joues, le menton, le front, et le cou) et de redessiner l’ovale du visage.
Sur le corps, le Thermage permettra de raffermir et de lisser l’aspect irrégulier de la peau au niveau de zone comme le ventre, les bras, les cuisses ou les fesses.

Le Thermage s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes, quelque soit leur phototype. Il est particulièrement recommandé entre 35 et 45 ans, lorsque les marques du temps ne sont pas encore trop installées et que le relâchement n’est pas trop prononcée.
C’est le traitement idéal pour les personnes qui souhaitent retrouver une peau retendue, tonifiée et lisse, sans chirurgie.

Un traitement sans douleurs.

Le laser Thermage utilise un système d’ondes dites de radiofréquences. Elles vont diffusées une forte chaleur jusqu’au tissus sous-cutanés de la zone traitée. Cette chaleur est apaisée par un refroidissement avant, pendant et après chaque émission d’onde. Le  traitement est donc quasi indolore et très bien supporté par les patients.
De plus, aucune éviction sociale n’est à prévoir post-traitement. Hormis une rougeur qui s’estompera rapidement, la zone traitée sera sans marques et ne sera pas douloureuse.