Les premières manifestations des signes de l’âge apparaissent plus ou moins tôt selon les personnes. Les muscles du visage et le vieillissement cutané en sont les causes. Certains gestes du quotidien et traitements de médecine esthétique permettent de les atténuer.

La peau perd de son élasticité et se relâche, les sillons se creusent et laissent des marques profondes et visibles. Les rides d’expression sont issues d’un excès de contraction de certains muscles du visage. Froncement, haussement des sourcils, sourire forcé. La peau des femmes étant plus fines, certaines peuvent voir apparaître les rides d’expression dès l’âge de 20 ans si elles ont tendance à trop plisser.

Quels traitement pour les rides d’expression ? 

Traiter les rides quand on est encore jeune permet de les estomper plus facilement. Le premier soin à adopter est une bonne hydratation de la zone, en tenant compte de son type de peau. La gymnastique faciale est peu adaptée sur le front. Elle peut atténuer les rides du front seulement pendant quelques jours. La seule technique efficace et sûre est l’injection de toxine botulique ou Botox®.

Injectée dans les muscles responsables de la ride, la toxine induit une décontraction musculaire ciblée et un effet anti-âge. 

Ce produit résorbable et non allergisant est utilisé depuis de très nombreuses années en médecine esthétique. Les résultats doivent être naturels, pour donner un effet « bonne mine », sans être figé.

Les résultats de l’injection ne sont pas visibles immédiatement, ils apparaissent progressivement dans les 15 jours ; une visite de contrôle deux semaines plus tard permet d’ajuster le résultat.

les résultats de l’injection durent en moyenne 6 mois. Si elles ont été effectuées tôt dans la vie, lorsque les rides ne sont pas encore véritablement installées, on peut perdre l’habitude de froncer ou de relever excessivement les sourcils.

Pour envisager le traitement le plus adéquat, il est nécessaire de solliciter l’avis de notre médecin. Par ailleurs, l’injection de Botox® est contre-indiqué pour les femmes enceintes ainsi que celles qui allaitent.