Routine beauté : Quels actifs selon votre âge ? [Part.2]

De 30 à 40 ans : on veut de l’éclat

Le soleil a commencé ses méfaits et la mélanine a tendance à monter de façon plus ou moins anarchique, d’où l’apparition de taches brunes. Et si l’on a été enceinte, on peut voir apparaitre un masque de grossesse.

Pas d’hésitation, on commence à lutter contre les taches, car plus on s’y prend tôt, plus elles disparaitront facilement. On fait preuve néanmoins de patience en appliquant le produit tous les soirs durant trois mois au moins.

Nos petites ridules qui commencent à se creuser au coin des yeux seront repulpées avec un contour des yeux hydratant (toujours l’acide hyaluronique) que l’on peut peut d’ailleurs appliquer aussi sur le contour des lèvres. Sur le reste du visage, une formule hydratante dans une texture plus ou moins nourrissante suivant l’état de notre peau ou la saison.

Un souci récurrent : l’air fatigué au réveil pour cause de soirées entre amis ou d’enfants en bas âge. Le coup de fouet matinal s’impose avec une ampoule ou un sérum coup d’éclat à base de Vitamine C ou de co-enzyme Q10 le plus souvent.

Le truc en plus : pour booster et revitaliser la peau, on choisit la mésothérapie (ou mésolift). Le médecin injecte par des mini-piqûres rapprochées entre derme et épiderme un mélange d’acide hyaluronique, de vitamines et d’oligo-éléments. Ce n’est pas plus douloureux que l’acupuncture, et le coup d’éclat instantané est bluffant. À recommencer deux à trois fois par an.

De 40 à 50 ans : on stimule et on répare

Notre peau a tendance à s’épaissir et à perdre de sa tonicité. Le métabolisme ralenti et les cellules cutanées se renouvellent moins vite.

Pour accélérer leur renouvellement, on adopte un soin qui contient du Rétinol. Moins agressif que la vitamine A acide, il va néanmoins stimuler les fibres élastiques et améliorer la microcirculation pour permettre une meilleure oxygénation de la peau. Son léger effet exfoliant va en même temps rendre le teint plus homogène.

On l’applique le soir, mais seulement une à deux fois par semaine si notre peau est sensible.

Le matin, on redonne de la densité à la peau avec un sérum à base de Pro-Xylane qui booste la synthèse des fibres de collagène. Puis, on la protège avec un soin à base de molécules anti-glycation. Ce phénomène physiologique transporte le sucre contenu dans le sang  vers les fibroblastes (cellules du derme responsables de la sécrétion des fibres d’élastine, de collagène et des glycosaminoglycanes qui forment la matrice de soutien) qu’il durcit et rigidifie.


Suivez-nous
@lazeoparis