Chaque personne a hérité de ses parents de caractères cutanés spécifiques, en particulier la couleur de la peau et sa sensibilité au soleil.

Quelque soit son type de peau, toute personne qui s’expose doit se protéger pour éviter les effets nocifs immédiats et sur le long terme du soleil.

Cependant, tous les individus ne sont pas égaux devant le soleil. Certains le supporteront mieux que d’autres. Les réactions lors des expositions solaires ont permis une classification qui définit les différents phototypes (de 0 à 6).

Cette classification repose sur quatre éléments : la couleur des cheveux, la teinte de la peau, la fréquence des coups de soleil et le type de bronzage. Le bronzage est dû à la production de mélanine au niveau de la jonction dermo-épidermique par des cellules spécialisées, les mélanocytes.

La mélanine absorbe les UV et les infrarouges et capte les radicaux libres qui sont éminemment toxiques et expliquent une grande partie des effets nocifs du soleil.

Bien choisir sa crème protectrice

Afin d’éviter l’apparition d’un cancer de la peau, il est essentiel de bien choisir une crème protectrice. Le choix des crèmes varie en fonction du phototype de peau des usagers, de la catégorie de protection ou de la puissance de l’exposition solaire. N’hésitez pas à demander conseil pour choisir une crème protectrice adaptée. 

Quelles personnes sont concernées ?

Les personnes à la peau « blanche-laiteuse » avec des tâches de rousseur et les cheveux roux sont considérés comme des personnes particulièrement sensibles au soleil. Ils présentent souvent des coups de soleil à chaque exposition ou ils ont des antécédents de cancer cutané. 

Quel indice de protection?

Utiliser une crème d’indice d’au moins 50 correspondant au plus haut niveau de protection, lorsqu’ une activité en extérieur, un départ aux sports d’hiver, à la plage, ou sous les tropiques est envisagé.

Les personnes à la peau claire

Quelles personnes sont concernées ?

Les personnes possédant quelques tâches de rousseur et des cheveux blonds vénitiens ou celles ayant tendance à prendre des coups de soleil tout en bronzant légèrement. Ces personnes à la peau claire ne doivent faire preuve d’une très grande prudence et ne pas négliger le niveau de leur protection solaire.

Quel indice de protection ?

Il est recommandé d’utiliser une crème ayant un indice de 30 à 50 pour une activité en plein air comme le jardinage, et de plus de 50 lors d’un séjour au ski, sur une plage, un glacier ou sous les tropiques.

Les personnes ayant la peau mate doivent également se protéger.

Quelles personnes sont concernées ?

S’ils sont moins exposés que les personnes à peau claire ou sensible, les personnes ayant la peau mate, même si elles s’exposent moins et bronzent plus facilement sans prendre de coups de soleil doivent utiliser une crème protectrice afin de diminuer les risques de vieillissement de la peau et de cancer cutané. 

Quel indice de protection ?

Une faible protection solaire peut être envisagée pour les activités quotidiennes. Envisager une crème d’indice supérieur à 30 pour une exposition extrême comme un séjour sous les tropiques ou une longue journée à la plage.