4.73/5 sur 20328 avis
Traitement

Cycle pilaire

Pourquoi est-il important de comprendre le cycle pilaire pour optimiser les traitements au laser ?

Le cycle pilaire a un rôle déterminant dans l’efficacité du traitement d’épilation au laser. En effet, c’est pendant la période de croissance du poil que le laser est le plus efficace car c’est à ce moment précis que la racine du poil est fortement concentrée en mélanine. Cette mélanine est l’élément clé du fonctionnement du traitement, puisqu’elle absorbe le laser qui se transforme instantanément en chaleur et désintègre le poil.

Les poils ont tous le même cycle de vie, mais ne vivent pas les mêmes phases de cycle au même moment, contrairement aux animaux qui ont des périodes de mue bien déterminées. Il est aussi important de noter que certaines zones n’ont pas le même cycle de vie en termes de durée : en effet, les poils de la moustache ont une durée de vie d’environ 5 mois, alors que les poils de jambe ont une durée de vie de 18 à 24 mois environ. L’âge et le sexe de l’individu influencent également la durée du cycle pilaire. Tout est une question d’hormones.

La matrice où se forme la racine du poil est située à 1,5mm de la surface de la peau : c’est là que le cycle pilaire débute.

Quelles sont les différentes phases du cycle pilaire ?

Première phase : la phase anagène

C’est la phase de croissance du poil où la concentration en mélanine y est la plus élevée, et durant laquelle l’épilation au laser est efficace. La mélanine y est particulièrement concentrée puisque c’est à cette période que la pigmentation du poil se détermine. Cette phase concerne environ 25% des poils lors d’une séance d’épilation, c’est le pourcentage de poils détruits avec succès. Cette phase où la papille dermique nourrit le poil pour le faire pousser dure de 1 à 3 mois. En fonction de sa localisation, le follicule pileux n’aura pas la même vitesse de croissance.

Deuxième phase : la phase catagène

C’est la phase de repos cellulaire du poil qui arrête tout processus de croissance. Cette phase assez courte dure environ 3 semaines. C’est à ce moment-là que le poil se détache de sa source nourricière pour arrêter son développement. Ainsi, la mélanine est peu concentrée dans la racine, ce qui explique la quasi-inefficacité du laser à cette phase.

Troisième phase : la phase télogène

C’est la période de fin de vie du poil qui laisse place à la pousse d’un nouveau poil. Le laser n’est pas du tout efficace à cette période puisque le cheveu tombe progressivement en 3 et 4 mois environ car la mélanine y est inexistante. Le nouveau poil en phase anagène pousse petit à petit le poil en phase télogène puis finit par le faire tomber.

cycle pilaire
Zone du corps% Anagène poil% Télogène poilDurée TélogèneProfondeur de follicule
Torse30703 mois3 – 4,5 mm
Aisselles30703 mois3,5 – 4,5 mm
Barbe703010 semaines2 – 4 mm
Lèvre supérieure65356 semaines1 – 2,5 mm
Cuir chevelu80 – 90133 – 4 mois3 – 5 mm
Région pubienne20 – 30703 mois3,5 – 4,5 mm
Bras208018 semaines2 – 4,5 mm
Jambes & cuisses20806 mois2,5 – 4 mm
Sélectionnez votre région
BelgiqueBelgique
FranceFrance
Français
LuxembourgLuxembourg
Êtes-vous situé en Belgique Belgique ?