Alopécie séborrhéique

L’alopécie séborrhéique représente clairement l’un des dégarnissements capillaires les plus fréquents chez les hommes chauves ou partiellement chauves. Elle peut aussi toucher la femme, surtout en période de ménopause ou après un traitement par des androgènes.

Pourquoi l’appelle-t-on séborrhéique ?

L’alopécie séborrhéique est uniquement due à un excès anormal de sébum qui va accélérer le cycle de vie du cheveu. Cette sécrétion anormale de sébum est due à des perturbations hormonales.

A la base, le sébum, substance graisseuse sécrétée par la glande sébacée, est un protecteur naturel contre les agressions extérieures. La glande sébacée produit le sébum qui, avec l’eau provenant des glandes sudoripares, forme la couche de peau couvrant et protégeant également le cuir chevelu.

Mais produit de façon anormalement excessive, le sébum devient nocif : le cycle de vie du cheveu s’accélère donc le cheveu tombe plus vite. D’autres effets dérangeants surviennent : le cheveu s’alourdit, perd de son éclat, de sa force et de son volume, et tombe. Le sébum empêche en quelque sorte le développement normal du cheveu et le fragilise jusqu’à provoquer sa chute. Cet excès produit des acides gras qui provoquent des irritations, des picotements dans le cuir chevelu, et des pellicules. 

1ère consultation
offerte !
Prenez rendez-vous dans l'un de nos centres
à Paris et en Ile de France

PRENDRE RENDEZ-VOUS


Suivez-nous
@lazeoparis