Traitement

Greffe de cheveux et implant capillaire

Cheveux clairsemés, chute diffuse ? Ce qui nous donne des complexes peut être définitivement guéri grâce à une greffe capillaire. Explication d’une intervention de plus en plus fréquente en médecine esthétique.

Stress, ménopause, prise de certains médicaments, brossages trop violents, extensions, coiffures trop serrées, ou tout simplement terrain héréditaire… Les facteurs sont nombreux concernant la chute de cheveux. 

Ce qui, chez un homme, est peu réjouissant, est souvent vécu pour les femmes comme un véritable drame esthétique.

Qu’est-ce qu’une greffe des cheveux ?

La greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction) est une technique de microgreffe permettant le prélèvement des greffons un à un afin de les réimplanter au niveau des zones dégarnies. Cette technique est adaptée aux calvities légères à moyennes. Elle est aussi réalisable pour la barbe. Elle est surtout une bonne alternative à la chirurgie esthétique plus coûteuse et lourde. 

Il s’agit d’un traitement réalisé par un médecin. Avant la séance, il procédera à une anesthésie locale afin de la rendre plus confortable.

À qui s’adresse une greffe de cheveux ?

La greffe capillaire concerne toutes celles et ceux dont la peau du crâne est visible en certains endroits ou le front se dégarnit. En bref, toutes les personnes ayant une perte de cheveux légère à modérée.

En pratique, lors d’une greffe de cheveux, on prélève le cheveu avec son follicule. Ainsi il est autonome et garde toutes ses caractéristiques : forme, volume, couleur…

Quelles sont les indications pour la greffe FUE ?

  • alopécie andro-génétique chez l’homme et la femme,
  • réparation d’une transplantation capillaire antérieure,
  • réparation/camouflage d’une cicatrice, 
  • zone(s) imberbe(s) ou parsemée(s), 
  • correction du recul de la zone frontale et/ou temporales,

Quelles sont les contre-indications pour la greffe FUE ?

  • Grossesse et allaitement, 
  • Trouble de la coagulation,
  • Infections et maladies du cuir chevelu.

Sinon, il n’y a pas de contre indication formelle à la FUE, mais les indications doivent être bien posées lors des consultations préalables à toute intervention. Si la calvitie est totale, la greffe FUE n’est pas indiquée.

Attention, en cas de chimiothérapie qui aurait détruit notre bulbe, la greffe n’est pas possible avant plusieurs années.

Comment se déroule une séance de greffe FUE ?

Une première consultation avec le médecin est obligatoire avant la séance. Elle permettra au médecin de vérifier les indications et de faire un devis pour la technique FUE (notamment le nombre de greffons nécessaires).

Cette intervention, idéale pour les petites et moyennes alopécies, consiste à prélever directement des micro-greffes d’environ 1 mm de diamètre sur le crâne (ou n’importe où sur le corps).

Sur le ventre et sous anesthésie locale, le médecin rase à 1 mm la zone donneuse pour voir l’émergence du cheveu et son implantation.

Chaque greffon retiré peut contenir de 1 à 3 cheveux. Puis, en position assise cette fois-ci, une anesthésie locale est administrée dans la zone receveuse, avec une micro lame ou une aiguille.

La séance peut durer de 3 à 5 heures maximum, en fonction du nombre de cheveux à transplanter.

Quel est le résultat à la suite d’une greffe FUE ?

Un bandage est posé, à retirer le lendemain, pour éviter les saignements pendant la nuit. Peu de douleurs, qui peuvent être soulagées par un antalgique et un anti-inflammatoire. Les activités peuvent reprendre une vie normale dès le lendemain.

L’avantage de la technique de greffe de cheveux FUE est qu’il n’y a pas de cicatrice dûe à des agrafes suite à l’opération. 

Vous pourrez retrouver une belle chevelure, et densifier une zone du cuir chevelu clairsemé.

Que faire les jours suivants la séance de greffe FUE?

Il y a quelques règles à appliquer post-opératoire. On peut mouiller nos cheveux dès le lendemain, en faisant attention à ne pas frotter les greffons avant trois semaines. Il est possible d’utiliser un shampoing doux après cinq jours.

On pense à bien hydrater les greffons pour éviter les croûtes et accélérer la cicatrisation.

On évite les efforts intenses pendant une dizaine de jours et évidemment on se refuse toute teinture capillaire avant un mois. Si le besoin de teindre nos cheveux se fait sentir, on est prévoyante et on le fait jusqu’à 48 heures avant l’intervention.

Formule 1Formule 2Formule 3Formule 4
1 zone2 zones3 zones4 zones
500 à 999 greffons1000 à 1599 greffons1600 à 2199 greffons2200 à 3500 greffons
2 500 €3600 €4 900 €6000 €

Nous proposons également la greffe de cheveux dans ces villes

Questions fréquentes

Prenez rendez-vous en ligne

Saisissez votre ville, code postal ou adresse :
    Sélectionnez votre région
    BelgiqueBelgique
    FranceFrance
    Français
    LuxembourgLuxembourg
    Êtes-vous situé en Belgique Belgique ?