Comment moins transpirer ?

Vous vous sentez embarrassé, car dès le moindre effort vous subissez une transpiration excessive ? Heureusement plusieurs astuces existent pour s’en débarrasser et enfin vivre une vie normale sans redouter le moindre mouvement et coup de chaud ! 

Pourquoi transpirons nous ?

Pas d’inquiétude, le phénomène de transpiration est totalement naturel. En effet, cela permet de réguler la température corporelle autour des 37 degrés face au corps qui produit de l’énergie et entraîne une production de chaleur. Les glandes sudoripares, présentes dans notre corps, sont à l’origine de la transpiration. Le corps en contient entre 2 à 4 millions sous la couche profonde de la peau, le derme. La sueur est donc présente pour tout simplement éviter une surchauffe à notre corps

Si vous remarquez une transpiration excessive chez vous, vous êtes probablement atteint d’hyperhidrose comme 3% de la population. Les personnes souffrant de transpiration excessive des aisselles (hyperhidrose axillaire) produisent plus de transpiration que la moyenne. On peut parler de 4 à 5 fois plus élevé qu’une personne ne souffrant pas de transpiration excessive.

Quels gestes adopter au quotidien pour moins transpirer ?

  • L’anti-transpirant : utiliser un anti-transpirant à la place d’un déodorant. En effet, les déodorants n’ont que pour action de dissimuler les odeurs corporelles et n’ont aucune action sur la transpiration. Assurez-vous de l’appliquer le matin sur peau sèche. Pour les zones autres que les aisselles, nous vous conseillons d’utiliser un anti transpirant en spray
  • Adapter son alimentation : certains aliments stimulent la production de sueur en augmentant la température corporelle. On retrouve alors l’alcool, la caféine qui est présente dans le café mais également le thé. Certains aliments quant à eux vont donner une mauvaise odeur à votre transpiration, comme le curry, les oignons ou encore l’ail.
  • Les vêtements : porter des vêtements légers pour faire passer l’air. La composition du vêtement est également à prendre en compte. Il faut donc privilégier les fibres naturelles comme le coton et le lin. Les couleurs claires sont également à favoriser pour éviter d’attirer la chaleur
  • L’épilation : on vous recommande de vous épiler pour éviter que vos poils ne retiennent l’odeur de transpiration.  En effet, les poils retiennent l’humidité et favorisent la macération que l’on cherche à éviter. Optez alors pour l’épilation laser pour ne plus devoir vous soucier de la repousse de vos poils.

De quelle manière peut-on réduire la transpiration en utilisant des solutions naturelles ?

  • Les plantes : tournez vous vers certaines plantes comme la sauge. Cette plante est reconnue comme ayant des propriétés anti-transpirantes. Elle se prend quotidiennement en tisane. Attention, cette plante est déconseillée en cas de grossesse, d’épilepsie, d’allaitement et chez les moins de 18 ans.
  • Le vinaigre de cidre : permet de limiter la sudation si vous l’appliquez bien au niveau de vos aisselles, tous les soirs au moment du coucher.
  • Le bicarbonate de soude peut également être utilisé. Il aura des vertus concernant la neutralisation de l’odeur que peut dégager la sueur et n’empêchera pas la sueur d’exister.
  • La pierre d’alun permet également d’éviter les mauvaises odeurs liées à la transpiration. 

Comment la médecine esthétique peut-elle aider à diminuer la transpiration excessive ?

La médecine esthétique a toujours un remède adapté selon le problème qui persiste ! 

Vous l’avez déjà remarqué, le stress a un effet sur votre transpiration. En effet, il dépend des mêmes voies nerveuses, aggravant ce problème.

C’est pourquoi il est nécessaire d’opter pour la toxine botulique qui bloque la libération de cette substance au niveau de la jonction neuromusculaire.


Une fois injectée dans la peau, elle empêche la contraction des cellules myoépithéliales qui entourent les glandes sudoripares et ces dernières ne reçoivent plus l’ordre de produire de la transpiration. Mais l’action de la toxine botulique est transitoire (comme dans les injections sur le visage, par exemple) ce qui explique pourquoi on doit recommencer les injections une à trois fois par an.

Qui peut avoir recours à la toxine botulique ?

Les personnes souffrant de transpiration excessive peuvent y avoir recours, et pas forcément les cas les plus graves. Très peu de contre indications sont à prendre en compte et elles sont très spécifiques. Il s’agit de maladies neuromusculaires.

Comment se déroule une séance d’injection de botox ? 

Ce qui est intéressant avec ce traitement, est qu’il suffit d’une seule séance pour réguler le problème de transpiration excessive De plus, il permet de traiter les cas extrêmes de transpiration appelés “hypersudation”.

Dans un premier temps, les zones qui sont le plus sujettes à transpirer sont analysées par le médecin à l’aide d’un test. Une fois les zones étudiées, le nombre d’injections dépend de leur localisation. Pour les aisselles, il faut environ 10 à 15 injections et 20 à 30 pour une main.

Les effets apparaissent au bout de 48 heures seulement et atteignent leur maximum au bout d’un mois. Le traitement réduit la transpiration et les odeurs de 80 à 90% pendant environ 6 mois. 

Sélectionnez votre région
BelgiqueBelgique
FranceFrance
Français
LuxembourgLuxembourg
Êtes-vous situé en Belgique Belgique ?